DSCN1099.jpg

Rustrel, Le cafe de la place : fallait pas y aller

En ce beau mois d’Aout, en bons touristes que nous sommes, recherchant un peu de fraicheur, le café de la place nous avait semblé l’endroit idéal. Avec cette chaleur, qui n’aurait pas envie d’une glace … 16h30 – 17h, normal ! La belle pancarte remplie de glaces et cornets bien connus, nous y allons plein d’entrain.

DSCN1099

Un peu refroidis par l’accueil bourru du patron, qui doit en avoir marre de voir ces couillons de parisiens ( accessoirement lui faisant son CA de l’année en 2 mois ), nous y allons tout de même. On choisit dans son congélo magique, une bonne glace chacun. On s’installe, on commence à déguster, et on lui tend un beau billet parisien de 10€. Jusque là tout va bien. Trois minutes plus tard, le charmant patron nous rend la “monnaie” :  4€. Surprise, ou bien je ne sais pas compter, ou bien il y a un problème. La glace cornet à 3€, plus mon magnum affiché à un maximum de 2€50 sur la pancarte devant le café, ne font pas  6€ ??? Je lui indique gentiment, il me répond non c’est 3€ le magnum. Je lui rétorque que sur l’affichage le prix est de 2€50 maximum, le magnum que j’ai choisi est même à 2€20 sur l’étiquette défraichie. Sans complexe il me répond que sur l’affichage à l’intérieur le prix est de 3€ et que c’est celui-ci le bon ! Point barre, pas de négociation possible, et puis c’est les vacances on va pas s’énerver pour un tel comportement, mieux vaut garder sa bonne humeur.

Vous l’aurez compris si vous allez à Rustrel, charmant petit village du Vaucluse n’allez pas au café de la place, sauf si vous souhaitez vous défouler sur le patron, mais allez en face aux Platanes : resto & bar à la bonne franquette tenu par de jeunes gens super sympas acceptant volontiers les couillons de parisiens ( nous !).