Salon de la Photo – Edition 2017

Vendredi dernier, j’ai fait un petit tour au salon de la Photo. Une édition 2017 que je trouve assez réussie, où j’ai pris plus de plaisir que l’an passé. La présence de Mr Salgado y est peut-être pour quelque chose.

Je ne me souviens plus si c’était déjà le cas l’année dernière mais l’organisation était assez réussit. En bas du hall 5, les photographes et leurs photographies, à l’étage, le matériel. Contrairement à mes précédentes visites je me suis beaucoup plus attardé sur la partie photographes que sur la partie matos.

Je crois que j’aime de plus en plus écouter les photographes parler de leur passion, bien souvent avec humilité et toujours centrer sur le sens. C’est ce que je retiens, ils nous parlent tous très peu de technique mais nous content l’histoire de leurs photos, ce qu’ils ont voulu immortaliser, et le message qu’ils souhaitent transmettre.

 

Lors de ma visite j’ai pu écouter : 

  • Stnaley LEROUX : dans son dernier ouvrage « Les cinquantièmes Hurlants », il conte ne journée aux Iles Falkland, du jour à l’obscurité, du calme à la tempête. Des photos de nature superbe par un photographe très humble. Je l’ai découvert lors du festiphoto de Rambouillet lors d’une conférence passionnante.
  • Sébastien ROIGNANT : monsieur F/1.4 à pleine ouverture, sa chaîne youtube qui propose chaque semaine une vidéo de « formation » sur la photo et ses outils. C’est surtout un photographe passionné qui aime transmettre et partagé. J’ai eu l’occasion de discuter quelques minutes avec lui lors du Vincennes Image Festival cette année, il est ouvert et facile d’accès, un garçon attachant.
  • Sebastiao SALGADO : je connaissais son travail mais je ne connaissais pas l’homme. J’ai eu bien du mal à me trouver une petite place pour assister à sa conférence dans une salle déjà comble une demi-heure avant le début de son intervention. Ce photographe, humaniste, a commencé sa carrière en 1974 à l’agence Sygma, il photographie le monde sous l’angle social. Ses photos sont toutes en noir et blanc, il ne se dit pas artiste mais photographe documentaire. Il immortalise l’humain dans l’histoire de notre monde depuis plus de quarante ans. Si vous ne connaissez pas son travail allez découvrir ses photos et si vous allez l’occasion de pouvoir l’écouter, n’hésiter pas, ça a été pour moi un moment passionnant.

 

Je vous ai ramené quelques images de ma visite du salon 2017

À propos de l'auteur jeromep

Blogger, Photographe Amateur

Website Facebook Twitter Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.