Une de mes photos dans National Geographic Espagne

Un peu d’auto-promo, c’est assez rare mais comme pour une fois je suis fier de moi, je ne gâche pas mon plaisir et vous partager ma satisfaction d’être publié dans un magazine, qui pour moi est une référence en matière de photo de voyage : National Geographic Espagne Voyages. Certes ce n’est pas le National Geographic USA mais c’est tout de même National Geographic, une institution, qui existe depuis 130 ans aux Etats Unis et depuis un peu plus de 20 ans en Espagne.

Ma photo est publiée dans le numéro de novembre 2018, en page 92, sur une demi-page.

Comment ça c’est passé !

Le 21 septembre j’ai reçu un message via la messagerie Facebook, sur mon ma page photographe de Sandra la coordinatrice éditoriale de National Geographic Espagne Voyage, m’informant qu’elle souhaiterait publier une de mes photos de Saint Jean Pied de port dans le magazine papier de novembre ainsi que sur leur site internet de National Geographic Voyage Espagne.

Quelque échanges de mails plus tard, et quelques complication administratives, facture en anglais et attestation de résidence fiscale, ma photo étaient vendue pour l’édition du mois de Novembre. 

La petite histoire de la photo

J’ai réalisé cette photo lors de nos vacances au Pays Basque en 2016. C’est une photo du Pont Saint Jean et de la Nive de Béhérobie prise depuis le pont de la place Floquet à Saint Jean Pied de Port.

Quand on est en vacances à Saint Jean Pied de Port, cette photo est un grand classique, prise sur un lieu incontournable de la ville. J’ai du prendre cette photo chaque jour de ma semaine de vacances à des heures différentes. Mais j’ai pris cette photo précise la dernière soirée, à 20h30. Pourquoi je m’en souviens par ce que ce n’est pas une photo prise en balade mais une photo que j’ai planifié de prendre.

Il y avait quelques nuages et j’avais repéré, les soirs précédent, qu’à partir de 20h on commençait à voir les reflets du ciel et l’architecture dans la Nive. Nous étions fin juillet, à 20h30 c’était le tout de début de la « Golden Hour », un moment parfait pour prendre la photo. Je me souviens d’avoir attendu un bon moment pour ne pas avoir trop de monde sur la photo. Ici seul deux personnes sont présentes sur la photo, sur le pont Saint Jean, parfait pour donner une idée des dimensions de la scène. Ma patiente a été récompensé, j’étais déjà plutôt content de la photo, encore plus maintenant qu’elle va être publiée.

Ce que je retiens de cette aventure

Ce que je retiens, c’est qu’il ne faut toujours partager son travail, dans un maximum d’endroit et être facilement joignable et pour celà les réseaux sociaux peuvent être d’une grande aide.

Pour tout vous dire je n’entretiens pas assez mon compte 500px, j’ai seulement un peu moins de cent photos sur mon profil. Ce que je viens ce comprendre c’est que 500px peu être un vitrine plus visible qu’un site internet ou même que mon compte flickr. Cette photo et l’ensemble de la série est présente à la fois sur mon ce blog et sur le Flickr mais c’est sur 500px qu’elle a remporter le plus de vues et qu’elle a su attiré un professionnel.

C’est via ma « page facebook pro » que j’ai été contacté. Il y a maintenant un peu plus de 3 ans, j’ai crée ma page facebook photographe afin de pouvoir partager mes reportages photos et être joignable sans pour autant utiliser mon compte facebook personnel. A noter que cette page facebook n’était même pas présente jusqu’à aujourd’hui sur mon profil 500px. Ce qui veut dire que Sandre de National Geographic a certainement chercher via google mon nom et a fait le liens avec ma page facebook.

Enfin, ce que je retiens par dessous tout, c’est qu’être Auto-Entrepreneur pour mon activité de photographe m’a permis de vendre cette photo. Sans cette activité professionnelle, aucune chance de vendre et de conclure un accord avec National Geographic.Pouvoir éditer une fature est la clé, sans celà, peu de de professionnels accepteront de travailler avec vous. Même si mon compte auto-entrepreneur n’est jamais utilisé, il est indispensable pour travailler avec des professionnels. J’ai souvent penser à liquider cette activité d’auto-entrepreneur, j’ai bien fait de ne pas le faire !

La série de photo du Pays Basque

En complément je vous remets la série de photo réalisé il y a maintenant un peu plus de deux ans lors de nos vacances au Pays Basque.

Comments

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like
Instagram