Mon nouveau sac photo, le Hadley Small Pro de Billingham

J’ai récemment fait l’acquisition d’un nouvel appareil coup de cœur, dont je vous parlerai bientôt sur le blog, dès que je l’aurai un peu éprouvé en situation réelle, un Fujifilm X100F.

Ce appareil compact va donc m’accompagner au quotidien, il lui faut donc un sac ! Dans ce sac je vais y loger le Fuji X100F, deux lentilles convertisseurs, mon iPad Pro, mon portefeuille, mes lunettes de soleil et quelques accessoires.

Le choix du sac

J’ai longtemps hésité entre deux options radicalement différentes. Deux sacs de marques que je connais déjà très bien pour les utiliser très fréquemment, Peak Design et Billingham.

Le premier le Peak Design Sling 10L. Un design moderne, très fonctionnel, une marque jeune, créé par des photographes.

Le second, le Billingham Hadley Small Pro, un design intemporel, une marque légendaire. Un volume plus petit de 3.5L pour le compartiment principal.

Vous l’aurez comprit au titre de cet article, j’ai choisit le Billingham. J’ai choisi le choix déraisonnable, plus petit, presque le double du prix, mais c’est le choix du cœur. Ce look vintage collera parfaitement avec celui du Fuji X100F.

La légende Billingham

Tout à débuter en 1973, Martin Billingham le fondateur fabrique alors des sacs de pèche. Cinq ans plus tard, la marque découvre qu’un bon nombre de leurs sacs sont vendus à un photographe de New York, la marque convertir alors sont activité. Depuis maintenant plus de 40 ans, Billigham fabrique ces sacs à la main dans son usine de Cradley Heath en Angleterre.

Le choix de la toile

Pour la couleur, j’ai choisit le « Sage FibreNyte / Chocolate Leather « , en français dans le texte le « Sauge FibreNyte / Cuir Chocolat », un vert Kaki, avec le cuir marron foncé, une très belle association.

Pour la matière, il existe type de tissus, le Canvas et le FibreNyte. Le canvas est un mélange de coton et de polyester quand la FibreNyte est entièrement synthétique. Le canvas est plus doux au touché et se patine avec le temps, le FibreNyte lui ne bougera pas dans le temps. J’ai choisit le FibreNyte car je ne souhaites pas ménager ce sac mais qu’il reste en bon état le plus longtemps possible.

L’intérieur du sac

Les sacs Billingham sont conçus avec un sac en toile et un intérieur amovible. Le Hadley Small Pro est équipé d’un insert de 3,5 L : 26cm de large, 8cm d’épaisseur et 17cm (dimensions intérieures).

On peut y loger facilement un boitier hybride, avec deux ou trois objectifs selon la taille. J’ai testé avec mon Canon 80D, ça passe mais ce n’est pas vraiment fait pour, mon vieux Canon 550D y rentre mieux mais pour un Reflex je préconiserai plutôt le Hadley Pro.

Dans mon cas, j’y loge mon Fuji X100F avec ses deux compléments optique, mon portefeuille, une batterie de rechange, un pare soleil et soit mes lunettes de soleil, soit mon casque QC35 bien replié.

En complément, entre l’insert du sac et le dos du sac, je met mon iPad Pro 11′ avec un protection supplémentaire ajouter sur le dos du sac, en fait un tapis de souris que j’ai découpé à la bonne taille qui fait très bien son travail de protection. Dommage que Billingham n’est pas prévu cette protection même en option, car aujourd’hui il n’est pas rare de vouloir transporter une tablette dans son sac au quotidien.

Le Sac au quotidien

Déjà possesseur du Hadley Pro, je trouve que la taille du Small Pro s’adapte mieux à une utilisation au quotidien. C’est vraiment la taille passe partout, pour le week-end en balade, pour aller à un diner ou même pour trimbaler au bureau.

J’aime beaucoup le système de fermeture en cuir. Pas forcément naturel au début, on prend rapidement l’habitude et ça devient un automatisme. L’ouverture est silencieuse, pas de bruit de fermeture éclair, c’est pratique pour dégainer son appareil photo en toute discrétion. De plus il est possible d’ouvrir qu’un coté et ainsi accéder à la poche de devant : très facile de sortir les clés quand on arrive chez soit. La poignée sur le dessus du sac permet de le porter comme une sacoche ce qui est parfois une bonne alternative et qui est très pratique pour le poser au sol ou le récupérer dans la voiture.

L’insert pour le matériel photo est comme sur l’ensemble des sac Billingham très efficace. Il faut prendre un peu de temps pour bien organiser les séparateurs en fonction de ce que l’on voudra y mettre mais une fois fait, chaque chose a sa place. J’aime beaucoup les petits séparateurs qui se plient et permettent d’adapter le sac à ce que l’on souhaite transporter. Par exemple je peux avoir le séparateur relevé pour permettre de ranger les deux compléments optiques de mon appareil, ou baisser pour y loger facilement mon casque audio. Ce sac est un vrai bonheur à utiliser au quotidien pour le gens qui aime avoir un sac ordonné. Dernier point, malgré son look vintage et sa toile, ce sac est étanche et vous n’aurez pas à vous souciez de la pluie.


Hadley Small pro – 230 €

Je suis fan des sac Billingham et j’accueille avec plaisir se nouveau Hadley Small Pro à la maison. C’est encore un vrai coup de coeur. J’aime beaucoup son faible encombrement, son look vintage, je ne suis vraiment pas déçut de mon choix de couleur.

Malgré sa petite taille, j’arrive à y loger tout le matériel qui est alors bien protégé. Il manque juste un emplacement dédié pour les tablette avec une bonne protection et le sac serait parfait !

POURCONTRE
+ Le design intemporelle
+ La marque mythique
+ La qualité de fabrication
+ Petit mais une bonne contenance
– Le sac est très cher
– Pas d’emplacement tablette par défaut

 

Comments

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like
Instagram