Sauvegarder vos photos en mobilité, WD Wireless Pro

Les vacances approchent, vous allez en profiter pour prendre des photos mais serez vous certains de pouvoir en profiter une fois rentré à la maison. Je ne sais pas pour vous mais, perdre mes photos est une peur du moment ou j’appuie sur le déclencheur et ce jusqu’au moment ou je mets la carte dans mon lecteur à maison.

En effet mes deux boîtiers non qu’un seul « slot  SD » je n’ai donc pas de sauvegarde automatique de mes photos sur une seconde carte. Je me suis donc mis en quête d’une solution de sauvegarde nomade pour carte SD. Et je me suis souvenu qu’un autre Jérôme, celui de Nowtech, avait testé sur sa chaine un disque dure wireless qui pourrait tout à fait convenir à mes besoins.

Le Wireless Pro offre plus de possibilité que je n’en ai besoin. Mais c’est pour moi avant tout un disque dure, que je peux utiliser en mobilité pour faire la sauvegarde de mes cartes SD.

La sauvegarde de carte SD

C’est la fonction principal que je vais utiliser sur ce disque dure. Faire une copie d’un carte SD prend quelques minutes et est simple comme bonjour. Le disque dure est équipé de sa propre batterie interne, ainsi pas besoin de le connecté pour qu’il fonctionne, il est autonome, il suffit juste d’appuyer sur le bouton “On” et en 1 minute le disque dure est opérationnel.

Après avoir insérer la carte SD, il suffit d’appuyer 3 secondes sur le bouton de copie “SD” (4) et la sauvegarde est lancée. Il vous faudra environ 5min à 10 min pour sauvegarder une trentaine de GO. On peu voir la progression de la copie sur avec les voyants du Wireless Pro ou sur l’application si on a besoin d’une information plus précise. Le disque, créer alors un répertoire spécifique pour la carte SD avec des sous-dossier pour chaque date. A noter que la copie est intelligente, il ne copiera que les nouvelles photos et ne créera pas de doublons.

Le Wireless Pro prend en charge le JPEG mais également les raw, l’applications mobile permet aussi d’afficher les raw. Je l’ai utilisé avec des Raw Canon et Fuji sans aucun problème.

Je ne recommande pas de configurer le disque dure pour qu’il supprime sur la carte SD les photos une fois le transfert terminé mais c’est possible. Je ne recommande pas non plus de vider la carte mémoire une fois le transfert effectuer. Le but de cette opération est bien de faire une sauvegarde et non de vider une carte mémoire pour en récupérer une vide. Vu le prix des cartes mémoires aujourd’hui on peu se permettre d’avoir 2 ou 3 pour un voyage.

Le coéquipier Photo et Vidéo de votre iPad.

Une fois les photos copiées sur le disque dure, vous pouvez les consulter sur l’application mobile MyCloud. L’affichage des Raw est assez rapide et permet de faire une présélection “On the Go”.

Le “petit plus” c’est qu’il sera même possible d’envoyer directement une photo directement dans Lightroom sans passer par l’intermédiaire de l’application photo, c’est top !

Pour la vidéo, ceux qui comme moi font leur petit montage vidéo des vacances sur Luma Fusion, le disque est reconnu par l’application, on peu alors ajouter la vidéo souhaitée dans le projet sans passer par l’application photo de votre iPad, très pratique !


WD Wireless Pro – à partir de 120€

Le Wiresless Pro est un petit Ovni dans le monde des disques dures, c’est un très bon compagnon pour les photographes. La nouvelle version avec un stockage SSD est à mon gout un peu cher, même si ça peut-être plus adapté si vous souhaitez l’utiliser comme disque dure de travail une fois connecter à un ordinateur.

J’utilise principalement ce disque dure pour effectuer les sauvegardes de mes cartes photo quand je ne suis pas à la maison. Avec sa fonction “NAS” je peux regarder les photos et commencer à faire les premiers tris. Ca me permet également de faire une petite sélection et de traiter quelques photos sur mon iPad “On The Go”.

PourContre
+ un disque dure nomade et autonome
+ facilité de la copie des carte SD
+ bonne autonomie de la batterie
+ le mode “NAS” avec Plex
– la version SD coute un peu trop cher
– pas de bouton pour le passage du mode “NAS” au mode disque dure simple
– pas de pochette de protection fournie, dommage pour un disque nomade
 

1 Comment

  1. Cédric 06/08/2019 at 12 h 38 min

    Les retours sur ce disque sont peu nombreux, merci pour ce retour en situation !

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like
Instagram